Déficience intellectuelle

Le retard mental survient en général avant 18 ans. Il se caractérise par un déficit, plus ou moins sévère, du fonctionnement intellectuel et adaptatif, se traduisant de diverses manières (lenteur dans la compréhension, pauvreté du langage…). Les tests de QI restent le critère principal de mesure du retard mental, bien qu’ils ne permettent pas réellement d’en appréhender la diversité et la dynamique. L’intelligence n’a en effet rien d’une entité fixe, elle est avant tout le produit d’une construction individuelle, sensible à l’environnement social.

La limitation significative du fonctionnement adaptatif est visible dans divers secteurs d’aptitudes tels que la communication, les apprentissages scolaires, l’autonomie, la vie sociale ou encore les loisirs.

Une déficience intellectuelle peut avoir différentes origines. Elle peut être sans origine connue ou s’inscrire comme manifestation d’un syndrome génétique.

Si l’enfant est en bas âge ou qu’il n’a pas encore 6-7 ans, il est possible que le diagnostic neuropsychologique de déficience intellectuelle ne puisse être posé définitivement. On parlera alors d’un retard global de développement.